Bistro Paradis, revisiter les Classiques pour un Voyage Gourmand

Il y a certaines adresses de restaurants qui ne paient pas de mine en apparence, souvent par choix de sobriété, mais qui préfèrent se démarquer dans l’assiette. Et très honnêtement, lorsque je me rends dans un restaurant pour déjeuner, c’est avant tout sur cela que je veux être surpris.

Lorsque l’on arrive devant le Bistro Paradis, la façade est très sobre, au point qu’on pourrait presque se demander s’il s’agit bien d’un restaurant. Et en entrant dans la salle, on se rend vite compte qu’il s’agit d’un parti pris. La salle, ainsi que sa décoration, se veulent très épurées et minimalistes. Sans avoir jeté un œil au menu, il est même difficile de deviner ce qui nous attend dans l’assiette. La cuisine est ouverte et la taille de la salle permet aisément d’apercevoir le chef en action.

Parlons du chef justement, ce qui permet d’ailleurs de mieux comprendre les plats proposés au menu. Il s’agit d’Alexandre Furtado, d’origine brésilienne, qui a pratiqué sa cuisine dans différentes maisons à travers le monde. Et son parcours l’a mené à Paris, où il a fait la rencontre de Yoann Dinh. Et le fruit de cette rencontre, c’est justement le Bistro Paradis, un joli mélange d’influences et d’horizons différents.

La carte est à l’image du restaurant, simple et lisible. Elle change tous les jours, au gré de l’inspiration du chef et des produits de saison. En revanche, ne vous fiez pas à la simplicité des intitulés, car comme vous allez pouvoir le voir, ce n’est que pour mieux vous surprendre par la complexité et la finesse des préparations.

En entrée, j’ai fait un choix qui m’a moi-même surpris : une salade césar au cœur de laitue romaine façon Bistro Paradis. C’est un classique, mais lorsqu’elle est préparée par un chef qui y apporte toute sa technique, il ne s’agit plus d’une vulgaire salade. Du crumble de parmesan, de fines tranches de poulet très tendres, du cœur de laitue bien croquant, une vinaigrette légèrement relevée et subtile et un espuma pour le visuel, il s’agit bien là d’une véritable entrée de chef.

IMG_9370IMG_9374IMG_9376

Pour le plat, j’ai opté pour le tendre de bœuf Blonde d’Aquitaine rôti en croûte d’herbes, et accompagné de frites de manioc. La Blonde d’Aquitaine est réputée pour être tendre et peu grasse, et dans ce plat, sa réputation n’est pas usurpée. Chaque morceau est parfaitement cuit et bien juteux. Et la croûte d’herbes apporte un léger goût boisé qui se marie très bien avec cette viande. La sauce est bien généreuse et gourmande, on y retourne même avec plaisir avec un morceau de pain. La grosse originalité de ce plat se situe surtout sur l’accompagnement : les frites de manioc. Elles ont un bon goût de noisette, et sont vraiment croustillantes. C’est vraiment une belle revisite du classique steak-frites.

IMG_9377IMG_9378IMG_9381IMG_9379

Un seul dessert au menu, le choix fut donc rapide. Il s’agissait ce jour là d’une mousse légère au chocolat, entourée de pomme en deux textures (en purée et en brunoise) et d’un crumble noix de coco. La noix de coco et une pointe de fleur d’oranger dans la purée de pomme, c’est vraiment un dessert qui fait voyager. Chaque cuillère apporte quelque chose de différent. Du coup, on replonge dans l’assiette avec plaisir pour découvrir l’ensemble des saveurs.

IMG_9384IMG_9383IMG_9385

Revisiter les classiques de la bistronomie avec la technicité d’un chef, tout en y apportant des influences de différents endroits du monde, voilà le voyage gourmand que propose le Bistro Paradis.

Bistro Paradis : 55 rue de Paradis, Paris 10ème (Métro Poissonnière)

Du mardi au vendredi, de 12h à 14h30 et de 19h à 23h30, et le samedi, de 19h à 23h30

IMG_9371IMG_9373IMG_9372IMG_9386

Site Internet du Bistro Paradis

Compte Instagram du Bistro Paradis

À très vite pour un prochain post.

@Fit.Toni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s